Flash Note

Carmignac Patrimoine : au-delà des turbulences du Brexit Juillet 2016

29.07.2016

L’essentiel :

  • À court terme, le vote en faveur du Brexit crée un paradoxe : il offre aux décideurs politiques une excuse pour devenir encore plus accommodants, ce qui suppose un soutien renouvelé aux marchés.
  • Les risques de dérapage économique ou politique restent néanmoins très présents.
  • Les politiques de relance pourraient notamment commencer à impacter sérieusement les prévisions d’inflation aux États-Unis.
  • Nos principales convictions : les valeurs à forte visibilité, les actions et obligations bon marché du secteur de l’énergie, le crédit bancaire européen, les obligations souveraines des États périphériques et une sélection de dettes émergentes.
  • Notre stratégie de gestion des risques : les devises refuges, les valeurs aurifères et la gestion active des couvertures de nos positions sur les marchés d’actions, de taux et de crédit.
[Divider] [Flashnote] Plane in the sky

L’environnement global semble relativement favorable aux actifs financiers à court terme.

De fait, une croissance modérée, des Banques centrales accommodantes et, bientôt, des politiques budgétaires plus audacieuses (au Royaume-Uni et au Japon d’abord puis, éventuellement, aux États-Unis) composent un cocktail plutôt favorable pour les marchés. Cependant, il est difficile d’ignorer les risques politiques qui s’ajoutent à la volatilité actuelle (et future) des marchés financiers. De plus, les risques de dérapage économique ou politique restent très présents. Couplés à des valorisations historiquement élevées, ces facteurs exposent les marchés à des possibles chocs de court terme et dislocations.

Dans de telles conditions, nous comptons appliquer notre philosophie fondée sur des convictions, libre de tout indicateur de référence et combinée à une gestion active des risques, pour naviguer au mieux sur ces eaux tumultueuses.

[Divider] [Flashnote] Buildings

Construction de portefeuille équilibrée

Notre stratégie globale reste fondée sur nos principales convictions (valeurs à forte visibilité, actions et obligations bon marché du secteur de l’énergie, crédit bancaire européen, obligations souveraines des États périphériques, sélection de dettes émergentes), ce qui devrait nous permettre, d’une part, de générer de la performance et, d’autre part, de jouer l’équilibre avec les devises refuges, les valeurs aurifères et la gestion active des couvertures de nos positions sur les marchés d’actions, de taux et de crédit.

[Insights] 2016 07_FN_Fund_CP (All) 1 FR
[Insights] 2016 07_FN_Fund_CP (All) 2 FR

Moteurs de performance

Valeurs à forte visibilité - 29% de Carmignac Patrimoine *
Le climat d’incertitude économique et politique qui règne actuellement entretient l’intérêt pour les valeurs de sociétés non cycliques, dotées d’une bonne visibilité sur leurs résultats.
Dans un secteur de la technologie et de l’internet dominé par la dynamique du « winner takes all » selon laquelle les acteurs dominants sont susceptibles de capter une très large part du potentiel du marché, les investissements sélectionnés par Carmignac se concentrent sur les sociétés capables de trouver, dans de nouveaux domaines au potentiel de développement important, de nouveaux relais de croissance à long terme, hors du cadre de leurs activités traditionnelles. Des entreprises qui affichent une forte croissance depuis longtemps, telles qu’Amazon ou Facebook, constituent de bons exemples d’acteurs capables de rester performants dans la durée et de tirer leur épingle du jeu dans un contexte de faible croissance mondiale.

Valeurs énergétiques - 4% de Carmignac Patrimoine *
La volatilité actuelle des marchés représente une source d’opportunités, en particulier dans le secteur de l’énergie, dont la chute des cours a offert un excellent point d’entrée en début d’année. A la suite de la capitulation des investisseurs, nous avons tiré parti de l’amélioration des perspectives du secteur pétrolier pour procéder à une sélection rigoureuse de valeurs de grande qualité.

[Divider] [Flashnote] Ciel

Obligations d'entreprises

  • Banques européennes - 10% de Carmignac Patrimoine *
    Le crédit bancaire européen devrait rester l’un de nos principaux moteurs de performance. La réduction des risques et de l’effet de levier au sein du bilan des banques constatée actuellement (engendrée par le durcissement de la réglementation applicable aux établissements bancaires européens) devrait se poursuivre et constitue un argument de fond très favorable aux champions nationaux du segment du crédit financier.
     
  • Matières premières - 3% de Carmignac Patrimoine *
    Les perturbations au sein des catégories d’actifs (qui se caractérisent souvent par une hausse des marges de crédit) peuvent créer des opportunités ponctuelles. De fait, au vu de l’écartement brutal des marges de crédit dans le secteur des matières premières, nous avons décidé, en début d’année, d’investir de manière sélective dans des titres de crédit d’« anges déchus » aux valorisations attrayantes, bénéficiant d’une importante marge de sécurité.

Obligations souveraines

  • Obligation souveraine des pays émergents - 6% de Carmignac Patrimoine *
    Avec un dollar qui ne s’apprécie plus, une Réserve fédérale qui s’abstient de toute intervention vigoureuse sur les taux et une demande chinoise qui se stabilise, notre allocation sélective à certaines obligations souveraines des pays émergents (essentiellement tirées par les matières premières) nous a permis d’intégrer à notre portefeuille des titres bon marché servant des coupons au rendement intéressant, en particulier au Brésil, au Mexique et en Argentine.
     
  • Obligations souveraines des pays européens périphériques - 10% de Carmignac Patrimoine
    Les obligations souveraines des pays périphériques de la zone euro sont redevenues attrayantes à la suite de la hausse des rendements récemment causée par la question du Brexit. Le fait que la BCE continue d’acquérir des obligations au rythme de 80 milliards d’euros par mois (voire 85 milliards en juin) devrait soutenir cette classe d’actifs, d’autant plus que la Banque centrale européenne devra trouver une solution face à la pénurie d’obligations allemandes éligibles à son programme d’achat selon les règles actuelles.
[Divider] [Flashnote] Green

Gestion des risques

Même si, à court terme, l’activisme des Banques centrales devrait continuer de soutenir les marchés, le risque de dérapage économique et/ou politique reste très présent. Dans un contexte de forte instabilité des marchés, nous n’hésiterons pas à utiliser toute notre palette d’outils de gestion des risques pour piloter activement nos expositions aux différentes classes d’actifs.

Un des risques actuels réside dans la réévaluation des contrats à terme sur les fonds fédéraux (dont la valeur a été nettement revue à la baisse). Ce mouvement devrait selon nous entraîner un relèvement de la partie courte des courbes de taux américaines. Dans un tel contexte, nous visons une stratégie acheteuse sur le dollar. De plus, le risque d’inflation aux États-Unis pourrait être sous-estimé, en particulier si la question des politiques de relance fait irruption dans le débat pré-électoral. Nous préférons nous positionner en vue d’une augmentation du point mort d’inflation à dix ans aux États-Unis en achetant des obligations à dix ans indexées sur la hausse des prix et en disposant d’un positionnement vendeur sur les taux nominaux de même échéance. En outre, la contraction des rendements réels qui en résulte est susceptible de créer un environnement favorable à notre exposition à l’or, lequel pourrait également jouer son rôle de valeur refuge en cas de retour de l’instabilité sur les marchés.

Nous continuons également de mettre en place des stratégies de protection ciblées sur nos positions d’actions, qui portent sur des thématiques et/ou des secteurs vulnérables, comme les victimes collatérales des offensives d’Amazon dans la technologie et la distribution.

Parallèlement à ces risques spécifiques, l’instabilité des marchés depuis quelques mois a conforté notre approche de gestion active de nos taux d’exposition aux actions et au crédit ainsi que notre niveau de sensibilité, de manière à préserver nos principaux moteurs de performance, en fonction de notre vision de l’évolution future de la courbe de risque.
   

*Source : 15/07/2016 L’étude sur l’ (ou les) instrument(s) financiers présenté(s) n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières. La Société de Gestion n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Cette opinion est donnée à titre d’illustration pour mettre en avant certaines valeurs présentes ou qui ont été présentes dans les portefeuilles des Fonds de la gamme Carmignac, elle n’a pas pour objectif de promouvoir l’investissement en direct dans ces instruments. Les portefeuilles des Fonds Carmignac sont susceptibles de modification à tout moment.

[Divider] [Flashnote] New York