Flash Note

Est-il encore temps d’investir sur les marchés du crédit ?

16.09.2019

Les investisseurs peuvent se demander si le moment est propice pour entrer sur une classe d'actifs qui enregistre une excellente performance depuis le début de l'année. Avec la croissance des préoccupations liées à des valorisations coûteuses et aux dynamiques de fin de cycle sur le crédit, des solutions polyvalentes sont nécessaires pour faire face à la volatilité des marchés du crédit.

Vue de marché

L’environnement actuel rappelle à plusieurs égards les dix premiers mois de 2018 – c’est-à-dire une période idéale pour les sélectionneurs de titres. Les marchés du crédit n’ont pas échappé à la répression financière et ils sont indéniablement chers. Toutefois, comme nous sommes bien avancés dans un cycle de crédit déjà très long, nous pensons que l’aversion au risque grandissante alimente la dispersion.

Cet évitement des risques spécifiques devrait devenir de plus en plus marqué selon nous, quelle que soit la politique monétaire, avec des accidents de crédit plus fréquents. Rien ne favorise plus les défauts que l’abondance de financements bon marché. Cette situation crée une segmentation accrue entre les valeurs jugées sûres par les marchés du crédit et celles qui sont considérées comme risquées.

De ce fait, lorsqu’un émetteur cesse brusquement d’être perçu comme solide (ce qui ne veut pas du tout dire qu’il le soit effectivement), une réaction excessive peut faire naître des opportunités qui récompenseront les investisseurs bien au-delà du coût du risque, même dans un environnement de crédit globalement onéreux.

A cet égard, nous pensons que Carmignac Portfolio Unconstrained Credit constitue un moyen pertinent pour accéder à la classe d'actifs.


  • L'approche « Unconstrained »

    Une approche « Unconstrained » a pour objectif de maximiser les rendements, nets du coût du risque, via une sélection rigoureuse du crédit, non seulement à un instant donné, mais aussi tout au long du cycle du crédit.

  • Un vaste univers d'investissement

    Un univers d'investissement vaste permet au Fonds de dénicher des opportunités, même si les marchés du crédit sont chers. Le Fonds peut trouver des opportunités attractives dans les catégories de crédit dit d’ « investissement » et de « haut rendement », ainsi que les titres de crédit « distressed » et du crédit structuré tant sur les marchés développés qu’émergents.

  • Une gestion flexible de son exposition

    Le Fonds a la capacité de gérer son bêta sur la classe d'actifs (réduction de l'exposition nette) grâce à un ensemble d'outils pertinents, notamment des dérivés de crédit (jusqu'à 30% de l'actif net du Fonds) qui lui permettent de réduire son exposition aux marchés du crédit.

  • Une approche différente des marchés du crédit

    Les Fonds de crédit traditionnels prennent structurellement trop de risques lorsque le risque est cher et trop peu lorsque le risque est bon marché.

    Carmignac Portfolio Unconstrained Credit cherche à faire l’exact opposé, ce qui le rend bien adapté à tout environnement, notamment au contexte actuel.

Comment le Fonds se comporte-t-il depuis son lancement ?



[Insights] 2019 09_FN_Fund_ CCR (Pro) FR

Source: Carmignac au 30/08/2019
¹ 75% indice ICE BofAML Euro Corporate Index (ER00) et 25% indice ICE BofAML Euro High Yield (HE00) calculé avec des coupons réinvestis et rééquilibré trimestriellement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les performances peuvent varier en fonction des mouvements de devises. Les performances sont nettes de frais (excluant les droits d’entrée prélevés par le distributeur).

Pour en savoir plus:

Explication de performance depuis le lancement

  • T2 2017

    • Des valorisations tendues sur les marchés crédit, qui se sont renchéris dans un contexte de liquidité abondant

    • Au cours de cette période, le Fonds a conservé un positionnement prudent

    • Cette stratégie a donné lieu à une légère surperformance du Fonds contre son indicateur de référence, notamment grâce à ses stratégies de cœur de portefeuille ainsi que de ses stratégies de valeur relative

    [Caroussel] [CCR] Paragliding
  • 2018

    • Une année 2018 débutée par un positionnement conservateur face à des marchés chers
    • Les dix premiers mois ont été témoins d’une montée de l’aversion au risque des investisseurs, créant une forte dispersion au sein des marchés crédit et bénéficiant à nos divers moteurs de performance : nos opportunités spécifiques, notre sélection de crédit structuré, certaines positions vendeuses via dérivés de crédit, etc.
    • Cependant, une crise de liquidité frappant les marchés de plein fouet en novembre/décembre 2018 a entraîné un écartement violent des marges de crédit mais a également offert aux investisseurs des couples rendement/risque attractifs.
    • Ainsi, le Fonds a généré une performance positive de +1,69% tandis que l’indicateur de référence a affiché une performance en territoire négatif.

    [Caroussel] [CCR] Paragliding
  • 2019 YTD

    • A mesure que les valorisations atteignaient des niveaux davantage attractifs à la fin 2018-début 2019, le Fonds a adopté une stratégie plus opportuniste en déployant davantage de capital dans nos plus fortes convictions sur les marchés de crédit

    • Une stratégie payante, notamment au travers d’une position vendeuse implémentée au travers d’une option peu coûteuse

    • La performance depuis le début de l’année s'établit à 19,16% contre 8,01% pour l'indicateur de référence.

    [Caroussel] [CCR] Paragliding


PRINCIPAUX RISQUES DU FONDS

CRÉDIT : Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements. TAUX D’INTÉRÊT : Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt. PERTE EN CAPITAL : Le portefeuille ne bénéficie d’aucune garantie ou protection du capital investi. La perte en capital se produit lors de la vente d’une part à un prix inférieur à son prix d’achat. RISQUE DE CHANGE : Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds. Le Fonds présente un risque de perte en capital.