Focus Fonds

III. Carmignac Patrimoine - le cœur La gestion des risques est centrale

12.02.2017

La gestion des risques est la composante clé de notre ADN

La capacité à gérer les risques de marché de manière efficace est la clé de voûte du style de gestion de Carmignac depuis de nombreuses années. Cette capacité, qui s’est construite au fil des ans, a été mise à l’épreuve à grande échelle pour la première fois en 2002 et à plusieurs occasions par la suite. Ce fut notamment le cas en 2008, lorsque Carmignac Patrimoine a réussi à atténuer les risques liés aux investissements de ses clients tout au long de ce qui s’est révélé être une période très agitée sur les marchés. Le développement d’outils d’analyse, de contrôle et de gestion des risques au fil des ans permet aux gérants de disposer d’un ensemble d’outils efficaces pour accomplir leur travail.

pilier_3_Carmignac_patrimoine_la_clé_de_voute_MC1.png

La philosophie de Carmignac Patrimoine en matière de gestion des risques

La gestion des risques de marché est aussi essentielle que complexe. L’erreur classique consisterait à faire de la réduction de la volatilité à court terme une priorité majeure et, ce faisant, de négliger les opportunités de long terme. L’objectif d’une gestion optimisée des risques est de maintenir ses moteurs de performance sur le long terme tout en décidant de les couvrir temporairement ou non en fonction de l’évolution de la courbe des risques.

Telle est notre philosophie de gestion depuis plus de 25 ans.

pilier_3_Carmignac_patrimoine_la_clé_de_voute_MC2.png

Une gestion des risques à plusieurs facettes

La gestion des risques est un concept vaste. L’objectif est non seulement d’amortir les baisses mais aussi d’exploiter des moteurs de performance sous-estimés. Il est essentiel de construire de manière rigoureuse un portefeuille équilibré afin de faire face aux périodes de turbulence. En s’appuyant sur les expertises croisées et uniques des membres de l’équipe Cross Asset (analyses fondamentale, quantitative, technique), et en fonction des différents horizons de temps, nous optimisons le scénario macro-économique et notre approche quantitative afin de constituer une construction de portefeuille solide.

pilier_3_Carmignac_patrimoine_la_clé_de_voute_MC3.png

La gestion des risques repose sur la construction de portefeuille à travers plusieurs dimensions. Il est nécessaire d’adapter le style de gestion en fonction du positionnement dans le cycle d’investissement et de l’environnement de marché. La construction de portefeuille est validée par la mise en place de tests afin d’évaluer sa capacité de résistance dans plusieurs contextes de marché. Enfin, la sélection de sociétés capables de générer des flux de trésorerie et affichant des bilans solides fait également partie du processus de gestion des risques, par le biais de la sélection de titres.

Ensuite, en fonction de l’asymétrie des risques et des éventuelles fragilités du marché, nous gérons le risque du portefeuille de manière active à travers le taux d’exposition aux actions, aux taux d’intérêt et aux devises. Notre maîtrise des instruments dérivés nous permet de couvrir efficacement le portefeuille. Ces polices d’assurance ont souvent un coût mais deviennent un contributeur majeur à la performance quand le risque que nous avons identifié se matérialise.

CP Video Capture_1.png

La gestion des risques requiert des procédures simples par nature, mais dont la mise en place technique est la clé du succès. Parmi les exemples de procédures de gestion des risques figurent la gestion optimale des positions acheteuses et vendeuses qui permettent de générer de l’alpha avec un niveau de risque faible,la stratégie Barbell (équilibre entre les positions potentiellement très rémunératrices, mais volatiles, et les actifs très stables, mais peu rémunérateurs), la gestion d’actifs fortement décorrélés entre eux, les stratégies relatives sur différents segments de la courbe des taux ou les stratégies de diversification sur devises.