Stratégies alternatives

Carmignac Absolute Return Europe

FCPMarchés européensArticle 8
Parts

FR0011269406

Une approche long/short opportuniste et sans contrainte de style des actions européennes
  • Un portefeuille diversifié fondé sur une approche « top-down » et « bottom-up » pour tirer parti des inefficiences du marché.
  • Une gestion active de l’exposition nette aux actions (de -20 % à +50 %).
Documents clés
Indicateur de Risque
3/7
Durée Minimum de Placement Recommandée
3 ans
Performance Cumulée depuis création
+ 40.4 %
+ 33.9 %
+ 16.2 %
+ 3.6 %
+ 8.8 %
Du 18/06/2012
Au 13/06/2024
Performance par Année Civile 2023
+ 2.5 %
- 8.0 %
+ 9.1 %
+ 14.6 %
+ 4.3 %
- 1.3 %
+ 5.3 %
+ 12.6 %
- 8.6 %
-
Valeur Liquidative
132.7 €
Actifs Nets
217 M €
Marché
Marchés européens
Classification SFDR

Article

8
Au : 13 juin 2024.
Les performances passées ne préjugent pas des performancesfutures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur).Le rendement peut augmenter ou diminuer en raison des fluctuations monétaires, pour les actions qui ne sont pas couvertes contre le risque de change.

Carmignac Absolute Return Europe : performance du fonds

Consultez les performances du Fonds, étayées par les commentaires de nos gestionnaires sur le marché et la stratégie.

Nos commentaires mensuels

Au : 31 mai 2024.
L'équipe de gestion des Fonds

Environnement de marché

  • Le mois de mai a été un mois à risque, avec un marché d’actions en hausse, les investisseurs ayant acheté la baisse d’avril. Les actions européennes ont également enregistré les premiers flux entrants de l’année.

  • Les marchés développés ont surpassé les marchés émergents ; les petites et moyennes capitalisations ont surpassé les grandes capitalisations ; et, en termes de thématique, la croissance et le momentum ont surpassé la thématique « value », grâce aux bénéficiaires de la technologie et de l’intelligence artificielle.

  • La Réserve fédérale a maintenu ses taux d’intérêt, tandis que les investisseurs continuent d’anticiper la première baisse de taux de la Banque centrale européenne.

  • Les marchés d’actions ont été influencés par les mouvements des rendements obligataires, les investisseurs étant à nouveau très sensibles aux données macro-économiques et aux données relatives à l’inflation.

  • Après une hausse constante des rendements obligataires à la fin du mois d’avril (suite à l’augmentation des données sur l’inflation), les rendements ont recommencé à baisser au début du mois de mai, en partie en raison de l’affaiblissement des données macro-économiques. Si cette évolution a soutenu la hausse des actions dans leur ensemble, elle a également commencé à déclencher une certaine rotation des secteurs : la technologie, la qualité et la pharmacie étant en tête, tandis que les secteurs des loisirs touristiques, de l’automobile, de la chimie et des ressources de base sont restés à la traîne.

  • Nous avons également vu, même si ce n’est que pour une semaine, plusieurs des noms les plus court-circuités remonter de manière significative après le retour de « Rory Kitty » qui a fait des bruits sur son action préférée, GameStop.

Commentaire de performance

  • Le Fonds a enregistré une performance positive en mai.

  • Les principaux contributeurs mensuels ont été les positions acheteuses sur la technologie, les services financiers et les services de communication, et les positions vendeuses sur les biens de consommation discrétionnaire.

  • Au niveau des titres, les principaux gagnants ont été : First Solar, bénéficiaire du besoin de nouvelles sources d’énergie pour stimuler l’adoption de l’intelligence artificielle (IA) ; Nvidia, avec une nouvelle série de chiffres solides ; Meta, qui insuffle un sentiment positif sur les bénéficiaires de l’IA ; Microsoft, et ses commentaires positifs sur les annonces de produits d’IA ; et UBS, qui publie de solides résultats pour le premier trimestre.

Perspectives et stratégie d’investissement

  • Nous avons continué à élargir notre thème bénéficiaire de l’IA pour inclure d’autres industries qui aideront à soutenir son déploiement.

  • Nous avons commencé à rechercher des entreprises qui pourraient potentiellement contribuer au déploiement de l’énergie verte, dont on a besoin, pour alimenter les centres de données.

  • Nous avons complété une participation existante et introduit deux nouvelles positions de départ, dont nous pensons qu’elles offriront des perspectives très intéressantes grâce au redémarrage de l’économie dans les années à venir.

  • Nous avons renforcé les valeurs de croissance de qualité, tout en prenant des bénéfices sur les valeurs de consommation à long terme, notamment Beiersdorf et Richemont, qui avaient atteint nos objectifs de prix.

  • Au sein de la consommation discrétionnaire, nous avons continué à développer notre thème de vente à découvert afin de tirer parti de l’affaiblissement des tendances de consommation.

  • Dans le secteur de la technologie, nous avons profité de l’occasion offerte par le « short squeeze » pour ajouter quelques nouvelles positions vendeuses, dans des titres dont les fondamentaux nous semblent toujours à la peine.

  • Notre exposition brute globale a augmenté au cours du mois pour atteindre une fourchette de 130-140%, tandis que notre exposition nette est restée dans la moyenne historique de +20%.

Aperçu des performances

Au : 13 juin 2024.
Les performances passées ne préjugent pas des performancesfutures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur).​Morningstar Rating™ : © YYYY Morningstar, Inc. Tous droits réservés. Les informations du présent document : -appartiennent à Morningstar et / ou ses fournisseurs de contenu ; ne peuvent être reproduites ou diffusées ; ne sont assorties d'aucune garantie de fiabilité, d'exhaustivité ou de pertinence. Ni Morningstar ni ses fournisseurs de contenu ne sont responsables des préjudices ou des pertes découlant de l'utilisation desdites informations. Le rendement peut augmenter ou diminuer en raison des fluctuations monétaires, pour les actions qui ne sont pas couvertes contre le risque de change.A compter du 1er janvier 2022, l'objectif de gestion devient un objectif de performance absolue.
Source: Carmignac au 16/06/2024

Carmignac Absolute Return Europe Aperçu du portefeuille

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de la composition du portefeuille.

Répartition Géographique

Au : 31 mai 2024.
Europe EUR24.1 %
Amérique du Nord15.0 %
Europe ex-EUR10.1 %
Autres pays6.8 %
Panier de Dérivés Actions1.3 %
Dérivés Indices-25.6 %
Total % of alternative31.7 %
Europe EUR24.1 %
deAllemagne
10.3 %
nlPays-Bas
6.1 %
frFrance
3.0 %
ieIrlande
2.5 %
itItalie
2.3 %
grGrèce
0.8 %
Luxembourg
0.1 %
esEspagne
-0.1 %
atAutriche
-0.3 %
fiFinlande
-0.6 %

Chiffres clés

Retrouvez ci-dessous les chiffres clés qui vous éclairerons sur la gestion et le positionnement du Fonds.

Données d’Exposition

Au : 31 mai 2024.
Taux d’Exposition Nette Actions31.7 %
Bêta+0.2 %
Ratio de Sortino+2.6
Nombre de Holdings58

La stratégie en quelques mots

Découvrez les avantages et les particularités du Fonds du point de vue de nos gérants.
L'équipe de gestion du Fonds
Notre objectif est d’offrir une performance absolue à long terme grâce à notre approche dynamique et opportuniste des actions européennes.

Dean Smith

Gérant
Découvrez les caractéristiques du Fonds
La référence à certaines valeurs ou instruments financiers est donnée à titre d’illustration pour mettre en avant certaines valeurs présentes ou qui ont été présentes dans les portefeuilles des Fonds de la gamme Carmignac. Elle n’a pas pour objectif de promouvoir l’investissement en direct dans ces instruments, et ne constitue pas un conseil en investissement. La Société de Gestion n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur ces instruments avant la diffusion de la communication. Les portefeuilles des Fonds Carmignac sont susceptibles de modification à tout moment.
La référence à un classement ou à un prix ne préjuge pas des classements ou des prix futurs de ces OPC ou de la société de gestion.
Le Fonds est un fonds commun de placement de droit français conforme à la Directive OPCVM.
Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur), le cas échéant. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital. L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les KID (documents d’informations clés) et les prospectus disponibles sur ce site internet. Le KID doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription. »